Les peelings chimiques

Le peeling est un traitement chimique directement appliqué sur les rides et dont le but est, par l’effet de brûlure qu’il induit, de remettre en tension la peau et de ce fait d’atténuer les rides.

Ce sont ces peelings qui ont récemment permis un grand progrès en chirurgie esthétique, en améliorant de façon sensible la qualité et la tonicité de la peau. Ils sont parfois réalisés après un lifting pour entretenir le résultat ou même dans certains cas, en même temps que le lifting pour atténuer rides et ridules de la face.

Différents produits peuvent être utilisés plus ou moins efficaces selon la profondeur des rides et le résultat que l’on veut obtenir.

Le peeling à la résorcine est très utilisé. Son effet est modéré et il doit être considéré davantage comme un traitement préventif que proprement curatif. Il peut être fréquemment répété et ne présente aucun inconvénient.

Les peelings « intermédiaires » utilisent le plus souvent de l’acide trichloracétique à 20, 30 ou 50 pour cent selon les cas et selon les localisations.

Le peeling au phénol très employé aux Etats-Unis, est d’une efficacité bien plus grande. Il peut être appliqué sur tout le visage ou seulement sur certaines régions plus marquées. Il nécessite cependant des soins attentifs et une surveillance rigoureuse qui, seuls, garantiront un bon résultat.

L’intervention est pratiquée sous anesthésie locale approfondie pour atténuer le caractère douloureux du phénol appliqué sur le visage. Un pansement est mis en place pendant quarante-huit heures.

L’œdème qui s’en suit est important et la patiente devra rigoureusement suivre les prescriptions établies pour quinze jours. Une rougeur du visage persistera environ un mois avant de disparaître.

Le peeling au phénol atténué constitue un progrès important permettant à cette technique de conserver son efficacité sans les inconvénients du phénol pur. C’est alors que la peau du visage, bien remise en tension, se voit débarrassée de ses rides.

Cette intervention nécessite une interdiction de toute exposition au soleil pendant au moins six mois ; elle est surtout indiquée chez les patientes dont la peau est claire.

En fait, tous les intermédiaires existent entre les différents peelings, et en fonction des cas particuliers, de l’état de la peau, des lésions à corriger, mais aussi en fonction d’impératifs autres, tel que d’ordre social ou professionnel, il faudra adapter tel ou tel type de peeling au cas spécifique de la patiente…