Votre intervention chirurgicale (l’opération)


 

Une intervention chirurgicale doit être envisagée en plusieurs étapes

  1. consultations médico-chirurgicales, au minimum deux espacées de deux semaines,
  2. délai de reflexion
  3. information pré-opératoire suivie de la signature du devis et du consentement chirurgical éclairé
  4. consultation d’anesthésie
  5. hospitalisation
  6. suites opératoires

 

Le déroulement de votre intervention chirurgicale

Lorsqu’une anesthésie locale est pratiquée, ou lorsqu’une prémédication est effectuée, quelques heures suffisent pour que les produits soient éliminés et que le patient, après s’être reposé et avoir pris un repas léger, puisse se rendre à son domicile (bien entendu il ne faut pas qu’ il conduise et il doit se faire raccompagner).

Lorsqu’une anesthésie plus profonde est indiquée, 24 à 48 heures d’hospitalisation suffisent en général avant que le patient rentre à son domicile toujours dans les mêmes conditions. Certains cas particuliers nécessitent une hospitalisation plus longue.

Dans tous les cas, ces différentes interventions doivent être effectuées dans une structure adaptée, c’est-à-dire alliant sécurité et confort du patient selon des normes bien précises et établies. Un agrément ou une accréditation délivrée par les autorités de tutelle compétentes doit en attester.

La clinique, au même titre que toute structure hospitalière, doit être conçue selon les critères les plus rigoureux où la compétence des praticiens, la vigilance des infirmières, le modernisme de toutes les installations techniques et la disponibilité du personnel soignant ne doivent rien laisser au hasard.

Une fois l’intervention réalisée et le patient rentré à domicile, des contrôles réguliers sont effectués pour apporter les soins nécessaires et donner les conseils utiles pour que cette période postopératoire se passe dans les meilleures conditions. Ce contact chirurgien-patient, apporte un élément de sécurité supplémentaire et permet une surveillance prolongée.